Position de l’association sur le projet d’extension du Centre de Loisirs

Cher visiteurs de la ferme,
Suite au projet de construction d’un nouveau bâtiment, sur des terrains actuellement utilisés par la ferme, proposé par les élus de Villiers le Bâcle, le Conseil d’Administration de l’association « Les Amis de la ferme pédagogique du Bel Air » a envoyé le courrier ci-dessous (voir lettre + plan) aux élus de la commune de Villiers le Bâcle leur soumettant une solution alternative à la construction de ce bâtiment qui pourrait remettre en cause la viabilité du projet pédagogique de la ferme. Cette solution alternative a pour objectifs de permettre de répondre aux besoins d’extension des surfaces nécessaires à l’accueil péri-scolaire des enfants de Villiers le Bâcle et de Saint-Aubin tout en maintenant la faisabilité du projet pédagogique de la ferme.
Les membres du CA de l’Association « Les Amis de la ferme pédagogique du Bel Air

 

Villiers le Bâcle, le 21 octobre 2011

Monsieur le Maire,
Mesdames, Messieurs les Conseillers municipaux,

Comprenant la nécessité d’accroître les possibilités d’accueil du centre de loisirs, vu l’augmentation des effectifs maternel et élémentaire depuis 2009, et, l’obligation de suivre les règles de superficie et les mesures de sécurité préconisées par la PMI et la DDJS, les membres de l’association  » Les Amis de la ferme pédagogique du Bel Air  » souhaitent trouver une solution alternative à la construction d’un nouveau bâtiment, qui convienne à toutes les parties concernées par l’utilisation du site de la ferme du Bel Air.

Afin de continuer à privilégier les activités  » nature  » inscrites dans le projet éducatif de la commune de Villiers le Bâcle, nous partageons votre souhait de trouver des locaux permettant l’accueil du centre de loisirs et de la ferme sur un même lieu. A cette fin, les locaux de la Maison Pour Tous que nous occupons en sous-sol pourraient être libérés pour permettre, en envisageant une légère extension et en modifiant l’accès aux champs en contrebas, de trouver les 150 m2 nécessaires à l’accueil des maternels (voir plan ci-joint). Les études géothermiques réalisées pourraient être utilisées afin de chauffer ce sous-sol réaménagé. La ferme peut également s’engager à ne pas mettre d’animaux en pâture dans le champ en face de la MPT, les jours et aux horaires d’accueil du centre de loisirs, laissant ainsi un terrain aux enfants.

Ce projet permettrait (1) de limiter l’empreinte écologique et l’impact d’un nouveau bâtiment sur le paysage, (2) de préserver un des lieux renommés de notre commune : le site de la ferme du Bel Air, et (3) de maintenir les possibilités d’accueil de groupes par l’équipe de la ferme dont la renommée et les activités pédagogiques sont reconnues d’utilité publique. Pour illustrer ce propos, il suffit de rappeler :
- la confiance des collectivités qui nous subventionnent régulièrement,
- les projets soutenus depuis plusieurs années par des établissements publics ou privés franciliens,
- les labellisations acquises,
- les adhésions familiales au projet en augmentation depuis 2008,
- le rayonnement géographique de la ferme,
- la reconnaissance de la qualité pédagogique de nos animateurs dans le domaine de l’éducation à l’environnement et du développement durable,
- et le planning des activités de la ferme complet tous les ans dès la rentrée scolaire.

Nous souhaitons pouvoir poursuivre le travail sur cette proposition avec la municipalité et rechercher une solution qui préserve les intérêts des enfants, le caractère unique du projet pédagogique de la ferme, sans augmenter la pression fiscale dans un avenir déjà chargé.

L’association à Les Amis de la ferme pédagogique du Bel Air

Pour plus d’informations sur le projet de la commune, vous pouvez consulter le site de la mairie de Villiers le Bâcle à l’adresse suivante : « http://www.ville-villierslebacle.fr…« .