Histoire de la ferme

« Les enfants sages n’ont jamais fait avancer la société, les petits moutons et les petits soldats sont deux catégories d’être obéissants, sans doute, mais normalement destinés à l’abattoir… »

Jean David, maire de Villiers-Le-Bâcle, 20 mai 1978, sur Radio Villages.

Alors qu’en 1975, le village connait un dépeuplement relatif et ne compte plus que 250 habitants, l’équipe municipale décide la construction de 140 habitations pavillonnaires pour accueillir 500 nouveaux habitants. Villiers-le-Bâcle faisait alors face à la confrontation de deux espaces :

L’un,  moderne de pointe et agricole : le plateau de Saclay.

L’autre, traditionnel et porteur d’une héritage historique avec quelques propriétaires fonciers, âgés, possédant une grande partie des terres encore destinées à l’activité agricole, mais subissant des pressions toujours plus importantes en faveur d’une urbanisation croissante.

Pour créer une harmonie entre ces deux parties du village, en 1975, les nouveaux arrivants vont s’associer dans le but de revitaliser le village via un projet socio-éducatif :  la Ferme du Bel-Air ! Et une ferme qui communique et se fait connaître : journal, gazette de la ferme, radio-village,la toute première radio libre de France !

Voilà donc 40 ans que notre ferme existe ! D’abord sous le nom   » Les Amis De La Ferme Pédagogique Du Bel-Air « , puis « URCAVIE » et bien d’autres encore !Aujourd’hui, et depuis 2004, l’association « Les Amis De La Ferme Pédagogique Du Bel-Air » gère la ferme de Villiers-Le-Bâcle, et nous l’espérons, pour longtemps encore.

 

numeriser0024

 

numeriser0023                                DSC_0186.png